Compteur individuel et économies d'eau

Sommaire

La pose d'un compteur individuel dans un immeuble permet aux habitants de connaître leur consommation précise en eau. Une incitation pour changer ses habitudes afin de consommer moins d’eau ?

Un compteur individuel : qu'est ce que c'est ?

Un compteur individuel est un appareil qui sert à mesurer la consommation en eau. Les compteurs sont répartis en classes A, B, C ou D, qui correspondent à un pourcentage d'erreur. Par exemple, un compteur de classe A aura une précision correcte à partir d'un débit de 60 L/heure, tandis qu'un compteur de classe C aura une précision correcte dès un débit de 30 L/heure.

  • Pour l'eau froide, il est donc conseillé de choisir un compteur de classe C.
  • Pour l'eau chaude, il est conseillée de choisir un compteur de classe D : cette classe est utilisé seulement pour l'eau chaude.

Avec un compteur individuel, chaque habitant d'un immeuble peut avoir une réelle connaissance de sa consommation propre et payer seulement son eau.

Comment fonctionne un compteur individuel dans une copropriété ?

Un compteur individuel doit être posé par un professionnel, à l'arrivée d'eau d'une maison ou d'un immeuble. Les relevés sont assurés par le syndic de l'immeuble. Plusieurs cas existent :

  • Dans le cas où la copropriété choisit de faire installer des compteurs individuels, le compteur général est toujours utilisé. Mais il faut faire attention, car le compteur prend également en compte le coût engendré par les parties communes. L'habitant paie donc sa consommation et celles des parties communes, dans ses charges mensuelles. Le coût des parties communes est réparti selon les parts de chaque propriétaire.
  • Si un seul habitant a installé un compteur individuel sans vote de la copropriété, son relevé ne pourra pas servir de base de calcul, car tous les habitants de l'immeuble doivent respecter le fonctionnement de la copropriété.

Louer ou acheter un compteur individuel ?

Il est possible d'acheter, mais aussi de louer un compteur individuel. Le coût de la pose du compteur individuel dépendra du type de compteur choisi et, bien sûr, des travaux nécessaires à son installation.

  • Louer : un contrat « location-relevé-entretien » coûte entre 15 et 20€ par an pour un compteur de classe C et 2 relevés par an.
    • Un contrat peut être signé pour 5 ou 10 ans.
    • Le contrat sur 5 ans est plus judicieux, car on peut renouveler les compteurs plus vite, en tenant compte des progrès technologiques.
  • Acheter : acheter et faire poser un compteur individuel peut coûter entre 100 et 200 € il faut également prévoir de possibles travaux pour que le compteur soit bien posé, de façon à être accessible pour les relevés : si les canalisations ne le permettent pas, il faudra alors engager d'importants travaux. Enfin, il faut compter le coût du contrat d'entretien et celui des relevés, qui sont compris entre 13 et 32 €.

Simplifiez-vous la vie avec le relevé du compteur à distance

Un contrat de relevé de compteur à distance coûte plus cher, entre 18 et 30€, mais est beaucoup moins contraignant car il peut se faire alors que vous êtes absent.

Le relevé à distance d'un compteur individuel peut se faire de 2 façons :

  • Télérelevé : le compteur est relié par un câble au pied de l'immeuble.
  • Radiorelevé : le relevé se fait par radio, c'est-à-dire sans câblage. Ce système permet aux clients de pouvoir suivre leur consommation d'eau au jour le jour sur internet

De plus, le système Capfile permet à l’usager d'avoir accès aux informations concernant son installation. Il s'agit d'un logiciel que l'usager installe sur son ordinateur.

 

Plomberie

Plomberie : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'installation et les réparations
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Compteur d’eau

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider