Sommaire

Le disconnecteur de circuit est un dispositif antipollution, placé à l’entrée des équipements industriels ou domestiques alimentés en eau potable sous pression.

Il interdit le reflux de liquide potentiellement dangereux vers le réseau potable privé ou collectif, quels que soient les événements survenant sur l’installation ou pendant son utilisation.

Pourquoi installer un disconnecteur sur le circuit de chauffage ?

Pour son remplissage, la boucle de chauffage à eau est raccordée au réseau. La coupure s’effectue à l’aide d’une vanne.

En cas de fuite ou d’ouverture de la vanne, deux situations peuvent se présenter :

  • La pression du réseau est supérieure à la pression de l’installation. L’eau potable coule vers le circuit, au risque de modifier la pression normale de fonctionnement. Risque de surpression, mais aucun risque de pollution.
  • La pression du réseau est moindre que celle de l’installation.Le liquide caloporteur, contenant boues, antigel ou autres substances toxiques, refoule vers le réseau d’eau potable. Sans disconnecteur, le risque de pollution est maximum.

Principe de fonctionnement du disconnecteur

Pour bloquer les retours intempestifs sans gêner le remplissage du circuit, le disconnecteur est généralement muni de 3 clapets, disposés autour d’une chambre commune :

  • Côté réseau (amont), un clapet antiretour, qui interdit le refoulement du liquide caloporteur.
  • Côté installation (aval), un clapet taré, qui laisse librement passer l’eau dans le sens du remplissage et s’ouvre en cas de surpression du liquide caloporteur.
  • Côté égout, une soupape de décharge, qui s’ouvre lorsque la chambre est mise en surpression par l’ouverture du clapet côté installation et que le liquide caloporteur butte contre le clapet côté réseau et s’ouvre en cas de fuite du clapet côté réseau.

Dans cette configuration, le liquide caloporteur ou l’eau du réseau, s’écoulent directement à l’égout.

 

Types de disconnecteurs

Il existe trois disconnecteurs adaptés aux réseaux de chauffage.

Type CA

Disconnecteur non contrôlable, il a les caractéristiques suivantes :

  • adapté aux installations domestiques d’une puissance inférieure à 70 kW ;
  • préréglé en usine, il n’autorise aucune intervention de l’installateur ;
  • est dispensé de maintenance programmée.

Type CB

Disconnecteur non contrôlable adapté aux chaudières murales de moins de 70kW, ses caractéristiques et maintenance sont identiques au type CA.

Type BA

Disconnecteur à zones de pressions réduites contrôlables, il est destiné à équiper les installations à haut risque, selon la loi sanitaire. C’est le cas des installations de chauffages collectifs ou industriels de plus de 70 kW.

Cet appareil est équipé d’une sortie de manomètre permettant de mesurer chacune des 3 zones de pression.

L’installateur, obligatoirement agrée, doit en outre effectuer les démarches légales à l’ARS (ex-DASS) ou au SRIPS (pour Paris) :

  • déclaration de pose, 2 mois avant la date prévue d’installation ;
  • avis de mise en service ;
  • dépôt de la fiche de contrôle annuelle (ou périodique, selon les règlements locaux).

Réglementation visant les disconnecteurs de circuit

L'article 16 du règlement sanitaire départemental type, prévoit clairement l’obligation d’isoler totalement les circuits fermés comportant un risque de pollution pour le réseau.

Ces textes complètent les dispositions du Code de la santé publique (Article R1321-57 et R1321-61 du décret 2007-49 du 11 janvier 2007), les normes NF EN 1717, NF P 43010, NF P 43018 ainsi que les décrets et arrêtés en vigueur

Prix d'un disconnecteur

Les prix sont éminemment variables en fonction du type de disconnecteur, de la marque et des débits admissibles :

  • à partir de 60,00 € TTC pour un type CA ou CB ;
  • de 350 € TTC à plusieurs milliers d’euros pour un type BA.

Pour aller plus loin :

Plomberie

Plomberie : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'installation et les réparations
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider