Sommaire

Pour le soudage, le brasage ou les raccords de tuyauterie, le chalumeau est un outil indispensable pour le plombier.

Comment choisir un chalumeau pour faire des travaux de plomberie ? Notre astuce vous dit tout.

Comment choisir son chalumeau de plomberie ?

Pour faire votre choix de chalumeau, vous devez penser au type :

  • de matériaux sur lequel vous devrez travailler, par exemple le cuivre, l'acier, etc. ;
  • du type de soudure à réaliser (soudure, soudobrasure, brasure, soudure à l'étain) ;
  • du type de chauffe pour le travail du tube (recuire le cuivre ou chauffer le tube acier).

Pour chaque procédé de soudage ou de chauffe, la température est différente. Il est donc conseillé de choisir le bon chalumeau. Le choix peut être déterminant en fonction de la fréquence d'utilisation de votre chalumeau.

Différents types de chalumeaux

Chalumeau monogaz

C'est un petit chalumeau très léger, fonctionnant au gaz butane avec de petites cartouches jetables :

  • La température de la flamme se trouve entre 1 400 et 1 800°C.
  • Il permet de recuire le tube cuivre. C'est à dire chauffer le tube pour le rendre malléable et ainsi travailler le tube plus facilement (cintrage, emboîture...).
  • Ce chalumeau est peu onéreux, mais il est efficace pour des travaux assez restreints.

Chalumeau oxyacétylénique

C'est un chalumeau professionnel, il a une grande autonomie de travail :

  • La température de la flamme est de 3 100°C.
  • Il est constitué de deux bouteilles : une d'oxygène (le comburant) et une d'acétylène (le carburant), de deux manodétendeurs et de deux flexibles, un bleu et un rouge.
  • On peut réaliser toutes sortes de travaux de plomberie. La soudure à l'étain, la brasure forte, la soudobrasure, la soudure autogène (soudure acier), la chauffe des tubes cuivre et acier et même de l'oxycoupage.
  • Un réglage spécifique des manodétendeurs est préconisé. Par exemple, pour réaliser une brasure sur tube cuivre, on réglera le manodétendeur acétylène sur 0,5 bar et l'oxygène sur 1 bar.
  • Les recharges de gaz sont assez onéreuses, c'est pourquoi il faut bien veillez à fermer les bouteilles après usage, ainsi on évite les risques de fuites.

Au bout du chalumeau, on ajoute une buse qui donnera un débit en litre/heure de mélange air/gaz :

  • Cette buse sera choisie en fonction du type de travaux, la matière à travailler et l'épaisseur à souder.
  • Par exemple, pour souder un tube en acier avec une épaisseur de 2 mm, on choisira une buse de 140 litres (70 litres par mm d'épaisseur).

 

 

Pour utiliser ce genre d'outil, il faut prendre des précautions : munissez-vous de gants en cuir et de lunettes teintées.

Pour approfondir le sujet, découvrez nos différents contenus :

Plomberie

Plomberie : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'installation et les réparations
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Accessoires

Sommaire