Sommaire

Le joint torique est utilisé en mécanique, en plomberie, dans le milieu industriel, en aéronautique et en hydraulique, dans le but d’assurer l’étanchéité de deux pièces interdépendantes. Le joint torique est majoritairement fabriqué en caoutchouc.

Joint torique : définition et caractéristiques

Définition du joint torique

Un joint torique est un joint en forme de tore utilisé dans différents secteurs comme la plomberie et plus largement l’industrie. Assurant l’étanchéité à de fortes pressions, il est appliqué en étanchéité statique et en étanchéité dynamique.

Il en existe 349 tailles standard (taille exprimée en pouces dans le milieu industriel, en numéro pour le grand public et/ou en millimètres).

Le joint torique se définit par son composé, qui est fonction de son usage, et par son diamètre intérieur et sa coupe transversale, qui sont fonction de son logement.

Caractéristiques du joint torique  

Le composé du joint torique définit ses propriétés intrinsèques, elles-mêmes dimensionnées en fonction de son application :

  • Compatibilité d’étanchement du fluide : en fonction de sa nature, un fluide peut être corrosif et détériorer le composé du joint torique.
  • Résistance thermique : le composé du joint torique peut supporter des températures négatives comme des hautes températures de plus de 100°C.
  • Résistance à l’eau, à l’ozone, à l’huile, aux acides (inaltérabilité du composé suite au contact).
  • Résistance à la déformation rémanente, à la traction, à la déchirure et à l’abrasion .
  • Propriétés électriques et résistance aux flammes.
  • imperméabilité et résistance aux intempéries.
Lire l'article Ooreka

Joint torique : ses principaux composés

Les principaux composés standard des joints toriques répondent à la majorité des utilisations industrielles :

  • Le silicone(SI) résiste à la lumière, l’ozone, les amplitudes thermiques (- 80 à + 450°F) et à l’huile. Il ne résiste ni à l’abrasion ni à la traction et peut être rouge, bleu ou jaune.
  • Le caoutchouc acrylonitrile butadiène hydrogéné (HNBR) ou nitrile fortement saturé (HSN) résiste aux températures extrêmes (- 40 à + 300°F), à l’huile, l’ozone et l’essence. Il est de couleur vert/noir.
  • L’hydrurofluorurocarbone (FKM,FMC) résiste aux produits chimiques, à l’ozone, à l’oxygène et à unefaible déformation rémanente, à une plage de températures de - 31 à + 437°F. Non recommandé pour les expositions aux flammes, cétones, esters, etc., il est noir, vert ou brun.
  • Le caoutchouc nitrile-butadiène/buna-n (NBR) résiste à de nombreux fluides, à la traction, à la déchirure et à l’abrasion. Il a un allongement élevé et une amplitude thermique allant de - 65 à + 250°F. Il est de couleur noire et c'est le composé le plus représenté en plomberie.
Lire l'article Ooreka

 

Joint torique : son prix et sa distribution

La gamme standard (joint torique en caoutchouc nitrile-butadiène/buna-n = NBR)) est distribuée par :

  • les Grandes Surfaces de Bricolage et les établissements dédiés au second œuvre ;
  • les quincailleries de quartier ;
  • les Grandes Distributions au rayon Plomberie ou Bricolage ;
  • les magasins spécialisés en plomberie et mécanique ;
  • les places de marchés et les boutiques en ligne ;
  • l’ensemble des entreprises ayant trait à leur utilisation (plombier, mécanicien, réparateur hydraulique, etc.).

Les prix des joints toriques varient selon le composé et la taille mais restent modiques :  

  • 0,20 € un joint silicone de 0,60 x 0,50 mm ;
  • 1,50 € pour 5 joints en caoutchouc (NBR) de 0,5 x 15 mm ;
  • 6 € un assortiment de 50 joints toriques caoutchouc de 6 à 25 mm.
Plomberie

Plomberie : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'installation et les réparations
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Accessoires

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider