Sommaire

Le chemisage des canalisations consiste à réparer des conduites de l’intérieur par un procédé mêlant résine et polymérisation. Ce dernier est privilégié car il ne nécessite pas de gros travaux.

Chemisage de canalisation : définition et principe

Dans quels cas ?

Le chemisage de canalisations est un procédé de réparation qui intervient lorsque les canalisations ont été détériorées par des tassements, la corrosion, l’environnement extérieur (racines d’arbre), l’eau (usure avec le temps), l’homme (suite à des travaux) ou parce qu’elles sont en plomb ou contiennent de l'amiante (obligatoire, car dangereux pour la santé).

Lire l'article Ooreka

Procédé

C’est une technique de réparation dite non destructive (elle ne nécessite aucun enlèvement), qui s’emploie sur les canalisations de grande longueur non visitables, avec un diamètre compris entre 15 et 125 cm.

Le chemisage s’applique principalement en évacuation (écoulement gravitaire des eaux usées, des eaux pluviales, des effluents industriels). Il peut aussi être réalisé (sous conditions) pour un réseau sous pression.

On insère une enveloppe souple enduite de résine durcissante (époxy, polyester ou vinylester) à l’intérieur même de la canalisation détériorée (placage de la résine contre les parois de l’ancienne canalisation).

Ce procédé permet de rendre étanches les canalisations et de bloquer tout contact entre le matériau de la conduite (dans le cas du plomb) et l’eau qu’elle transporte.

Avantages

Le chemisage des canalisations offre plusieurs avantages dont :

  • la tenue mécanique (excellente) ;
  • la faible réduction de section de la conduite ;
  • la rapidité d’exécution (minime) ;
  • la diminution des risques d’accident ;
  • l’impact environnemental moindre ;
  • l’absence d’espace annulaire ;
  • des conditions de mise en œuvre favorisées.

Réaliser un chemisage de canalisations

Les différentes phases

Des travaux préparatoires sont nécessaires pour la réalisation d’un chemisage : les effluents doivent être détournés ; la conduite à réparer doit être curée ; une IT (inspection télévisée) de la canalisation est effectuée pour vérifier son état ; la conduite est préparée avant travaux (robot multifonctions).

Concernant le chemisage en lui-même :

  1. La gaine à insérer, en fibre de verre ou en feutre, est imprégnée (sur chantier ou usine), puis elle est mise en place par traction ou inversion (procédés distincts).
  2. La polymérisation de la résine est réalisée grâce à l'apport d'une énergie calorifique. Différents procédés peuvent être utilisés (résistance électrique, eau chaude, vapeur, UV).
  3. Lorsque la résine est polymérisée, les branchements sont ré-ouverts (fermés au préalable).
  4. Une nouvelle IT est réalisée pour vérification du chemisage avant la remise en eau.
Lire l'article Ooreka

Coût

Le chemisage des canalisations est réalisé par des professionnels de la réhabilitation de canalisations. Le montant de la réparation varie selon le diamètre de la conduite, la longueur des canalisations, la gaine utilisée, le nombre de branchements, etc. (Le prix des phases peut être aussi détaillé). Comptez environ 80 € par mètre linéaire pour une conduite de 20 cm et 100 € par branchement. Toute intervention de chemisage est appliquée après réalisation d’un devis.