Chute unique et chute séparée

Sommaire

La chute est la colonne d'évacuation des eaux usées (eaux noires et eaux grises). Elle peut être unique ou séparée, chaque solution présentant ses avantages et ses inconvénients, mais aussi sa réglementation. Ooreka vous dit tout.

À quoi sert la chute ?

Sous la forme d'une évacuation verticale de gros diamètre en PVC, fonte ou fibrociment, la chute dessert un ou plusieurs étages. Elle doit permettre l'évacuation rapide, sans stagnation ni refoulement, des eaux usées.

Ces eaux usées sont de deux types :

  • les eaux vannes (EV) ou eaux noires qui proviennent uniquement des W.-C. ;
  • et les eaux grises (EG) qui proviennent des activités domestiques de la cuisine et de la salle de bain (évier, lavabo, douche, baignoire, lave-vaisselle, lave-linge, etc.).

Les eaux pluviales (EP) sont quant à elles obligatoirement rejetées à part, via les descentes pluviales.

Fonctionnement de la chute unique

Principe

Comme son nom l'indique, la chute unique évacue l'ensemble des eaux usées, c'est-à-dire à la fois les eaux vannes et les eaux grises, qui aboutissent alors à un réseau collectif.

Les tubes qui composent la chute unique doivent impérativement pouvoir supporter de hautes températures, les eaux de cuisson ou encore du lave-linge étant particulièrement chaudes. Leur diamètre doit être d'au moins 100 mm. Leur âme, c'est-à-dire la paroi intérieure, comporte également des nervures hélicoïdales destinées à mettre en rotation les eaux et à créer un tube d'air, évitant ainsi le désiphonnage, responsable des remontées de mauvaises odeurs et de bruits.

Inconvénients

Parmi les inconvénients de la chute unique, sachez que les eaux vannes peuvent malgré tout désiphonner l'évier ou la douche par exemple, les W.-C. drainant entre 3 et 6 litres d'eau.

Fonctionnement de la chute séparée

Principe

La chute séparée est la plus courante. Les eaux vannes et les eaux grises sont alors évacuées via des tubes distincts. Les premières transitent dans ce cas à travers un bac à graisse avant de rejoindre la fausse toutes eaux, alors que les eaux grises y arrivent directement.

Les tubes qui composent la chute évacuant les eaux vannes ont généralement un diamètre compris entre 90 et 100 mm, entre 50 et 80 pour les eaux grises. Leur paroi intérieure doit obligatoirement être lisse pour optimiser la chute des eaux.

Inconvénients

Parmi les inconvénients de la chute séparée figure l'importance des travaux puisqu'il faut installer un double réseau.

Installation d'une chute unique ou séparée

Obligations

La réalisation des réseaux d'évacuation doit respecter de nombreuses règles strictes, et être conforme au règlement sanitaire départemental comme aux DTU 60.1, 60.11, 65.10.

S'il est possible de réaliser ces travaux vous-même, mieux vaut faire appel à un professionnel qui garantira une installation parfaitement conforme. Sachant que si l'installation ne l'est pas, il vous sera imposé une mise en conformité.

Principe

Le diamètre de raccordement doit correspondre au type d'appareil à raccorder. En partie haute, la chute est prolongée vers la toiture par un tuyau d'évent de même diamètre et coiffé d'un chapeau de ventilation afin de ventiler les tubes et faciliter l'écoulement. En partie basse, la chute se termine par une pente de 3 à 5 cm par mètre afin que les eaux usées ne stagnent pas avant de rejoindre soit un tout-à-l'égout, soit une filière d'assainissement individuel.

Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka
Plomberie

Plomberie : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'installation et les réparations
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Arrivées et évacuations d’eau

Sommaire

Créer des arrivées d’eau : deux cas de figures

Arrivées et évacuations d'eau

Quel type de chute choisir pour le système d’évacuation ?

La chute unique et la chute séparée

Ces pros peuvent vous aider