Plombier

Écrit par les experts Ooreka

Le plombier est un artisan spécialisé dans l'installation et la réparation des canalisations. Il peut aussi bien intervenir en cas de petites fuites d'eau que pour refaire intégralement les sanitaires de la salle de bain ou installer une nouvelle chaudière. Mais comment le choisir ? Quelles sont les précautions à prendre et les obligations légales ? Ou encore les tarifs ? Suivez nos conseils pour trouver votre plombier.

Thinkstock

Les missions du plombier

Aussi appelé installateur sanitaire, le plombier a pour rôle d'installer, d'entretenir et de réparer les canalisations d'eau, mais aussi de gaz, de fuel, de bois. Certains sont spécialisés dans des domaines particuliers :

  • le plombier sanitaire gère les installations du même nom ;
  • le plombier chauffagiste s'occupe de l'installation et de l'entretien des chaudières, certains l'élargissant au chauffage solaire ou à la géothermie.

Vous pouvez donc faire appel à un plombier pour refaire une installation sanitaire, pour un problème de canalisation bouchée, pour une fuite d'eau ou de gaz, pour un souci de radiateur, pour une panne de ballon électrique ou de chaudière, etc.

Remarque : le plombier travaille aussi bien pour les particuliers que pour les collectivités, les entreprises, les bureaux, etc.

Comment choisir son plombier

Immatriculations et références

  1. Vérifiez que le plombier est bien immatriculé au Répertoire des métiers, obligatoire pour les personnes indépendantes, physiques ou morales, n'employant pas plus de 10 salariés et exerçant une activité artisanale de production, de transformation ou de prestation de services. Ou à la Chambre de commerce et d'industrie si l'entreprise compte plus de 10 salariés.
  2. Pour obtenir son immatriculation, le plombier doit justifier de son expérience et de son niveau d'expertise. Soit via un diplôme : CAP d'installateur sanitaire et thermique, éventuellement complété par une mention : MC zinguerie ou MC maintenance en équipement thermique, ou un Bac pro option technicien en installation ou maintenance des systèmes énergétiques et climatiques,  équipements sanitaires, monteur en installations de génie climatique ou métiers de la piscine. Il peut éventuellement avoir commencé comme manœuvre et exercé pendant trois ans. 
  3. Le titre « artisan » ou « maître artisan » ne peut être utilisé qu'à condition d'avoir obtenu cette qualification de la part de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat (CMA).
  4. Le plombier peut également justifier de qualifications obtenues auprès d'organismes semi-publics à l'exemple de Qualibat ou de la CAPEB (Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment). Le label « RGE » (Reconnu Garant de l'Environnement) vous permet de bénéficier d'une aide financière du gouvernement dans le cas du remplacement d'une ancienne chaudière par un modèle moins énergivore.

Bon à savoir : le numéro d'immatriculation au Répertoire des métiers doit figurer sur le devis. S'il s'agit d'une entreprise, elle doit posséder un numéro de SIRET.

Assurances et garanties obligatoires

Vérifiez également que le plombier possède bien toutes les assurances obligatoires :

  • l'assurance responsabilité civile professionnelle ;
  • la garantie décennale, qui assure pendant 10 ans la réparation des dommages qui se produisent après réception des travaux, que ce soit à votre propriété ou à celle des voisins ;
  • la garantie de parfait achèvement, qui vise la réparation des désordres ou défauts de conformité, quelle que soit leur nature, signalés par le maître d'ouvrage (c'est-à-dire vous le plus souvent) à la réception, ou apparus dans un délai d'un an après la réception des travaux ;
  • la garantie de bon fonctionnement (ou garantie biennale), qui concerne les différents éléments d'équipements n'ayant pas de rapport avec la construction, c'est-à-dire les matériaux démontables ou remplaçables qui ne mettent pas en danger l'ouvrage entier.

Les tarifs d'un plombier

Devis et contrats

Ne vous contentez pas d'un seul devis (obligatoire au-dessus de 150 €), mais prenez le temps d'en comparer plusieurs, les tarifs pouvant fortement varier d'un plombier à un autre.

Ces devis, considérés comme un contrat une fois signés, doivent détailler en quantité et en prix chaque détail de la prestation, mais aussi le taux de TVA, ainsi que la durée de validité de l'offre.

Doit aussi y figurer la date limite de l'achèvement des travaux. Si le non-respect de cette date occasionne un préjudice que vous êtes en mesure de chiffrer, vous pourrez ainsi demander des dommages et intérêts à l'installateur sur le fondement de l'article 1142 du Code civil.

Tarifs de prestation

Les tarifs d'un plombier sont extrêmement variables et dépendent directement de la région, de l'expérience de l'artisan et de la demande.

Ils comprennent :

  • le déplacement du plombier ;
  • le tarif horaire ;
  • les forfaits éventuels.

Les tarifs s'échelonnent entre 30 € et 70 € en moyenne par heure.

Attention : le tarif d'intervention d'un dépannage en urgence peut considérablement grimper.

Nous pouvons, si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs professionnels. Ils pourront vous proposer un devis gratuit et sans engagement.


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.


Produits



Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !