Raccord cuivre

Écrit par les experts Ooreka

Il existe différents types de raccords pour tous les types de tuyauterie :raccord en cuivre, raccord en laiton, raccord en PVC, raccord en PER, raccord rapide, raccord à sertir.

Présentation du raccord en cuivre

Le raccord en cuivre fait partie des raccords à souder tout comme le raccord laiton.

Il peut être assemblé au brasage tendre ou fort. Le brasage permet d'assembler les tuyaux entre eux mais surtout les raccords spécifiques adaptés au diamètre des tubes.

Les différents types de raccord cuivre

Le raccord en cuivre permet de réaliser les assemblages de votre installation. Il existe des raccords pour pratiquement toutes les situations.

Très pratique, le raccord en cuivre peut être limité par l'usage du cintrage des tubes mais il reste pour le particulier d'une utilisation courante.

Tableau des familles de raccords pour l'alimentation/types de raccord/usages

Familles de raccords Types de raccord en cuivre* Usages
Tés
  • Égaux ou réduits
  • FFF
Effectuent des embranchements
Courbes saut de tube
  • Chapeau de gendarme
  • FF
Passent par dessus un tuyau
  • Clarinette
  • MF
Contournent un tuyau
Manchons
  • Égaux FF
  • ou réduits
Raccordent 2 tuyaux
Coudes
  • 45 ° ou 90 °
  • FF/MF
Changent la direction de la canalisation
Bouchons -- Terminent un tube mis en attente

*F : femelle - M : mâle

Assemblage du raccord par soudure ou brasure

Tout sur la réparation de la tuyauterie

La soudure permet de fusionner deux matières sans apporter une nouvelle matière, un apport.

La brasure assemble deux pièces à l'aide d'un métal d'apport.

L'assemblage du cuivre se fait à l'aide de brasure, il en existe deux types :

  • le brasage tendre ;
  • le brassage fort.

Le brasage tendre

Plus communément appelé, la soudure à l'étain, la chaleur est < 450°C pour faire fondre l'étain.

La mise en œuvre du brasage tendre ne pose pas de difficulté majeure, vous pouvez ainsi souder des pièces de :

  • cuivre avec du cuivre ;
  • laiton avec du cuivre.

Le brasage fort

Technique identique au brasage tendre, seule la température change > 450°C pour faire fondre le métal d'apport qui est généralement un alliage à base d'argent.

Il faut un matériel plus élaboré avec un chalumeau et un poste à souder oxy/propane ou oxy/acétylène. On peut aussi trouver des chalumeaux compacts.

Le risque du brasage fort est de faire fondre le raccord s'il est en laiton puisque sa température de fusion est proche de celle du métal d'apport en cas d'alliage cuivre/phosphore.

Assemblage par collet battu

Cet assemblage est réservé pour l'assemblage des éléments de robinetterie mais aussi pour l'assemblage de deux tubes entre eux.

Il repose sur le travail du tube pour élargir l'extrémité du tube puis le replier pour avoir une collerette. Cette collerette sert de butée à l'écrou qui vient se poser dessus.

Le collet battu permet d'utiliser des raccords en laiton. Dans ce cas, il est interdit de les utiliser en encastré et pour le gaz.

Autres types de raccord en cuivre sans soudure ni brasure

Ce type de raccord en cuivre permet de raccorder les tubes mais aussi la robinetterie sans soudure ni brasure. Leur mise en œuvre est simple, il suffit de les visser.

On distingue trois principaux raccords sans soudure sur le marché français :

  • le raccord bicône ;
  • le raccord américain ;
  • le raccord automatique.

Bon à savoir : pour l'usage de ce type de raccord, il faut utiliser du cuivre écroui et non pas recuit.

Les raccords mixtes

Les raccords mixtes vous permettent d'assembler les tuyaux de cuivre des éléments de nature différente, que cela soit pour l'alimentation en eau et pour l'évacuation des eaux usées.

Tous les raccordements sont possibles ou presque mais une règle est de rigueur dans le cas de l'assemblage du cuivre et de l'acier : les tubes en cuivre doivent être toujours en aval de l'installation et l'acier en amont.

Le non-respect de cette règle engendre une électrolyse sur l'acier qui se détériore. L'idéal est d'utiliser des raccords diélectrique pour raccorder le cuivre et l'acier.

Avantages et inconvénients du raccord en cuivre

Avantages Inconvénients
  • Fiabilité
  • Solidité
  • Pose apparente ou encastrée, selon le type de raccord
  • Maîtriser la brasure pour les raccords à souder
  • Pas d'encastrement ni d'utilisation pour le gaz selon le type de raccord
  • Délai de mise en œuvre

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.


Produits



Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !